L'entretien du poêle à bois

Les joints
Les joints argentés de la porte et du bac à  cendres doivent être inspectés régulièrement. S'ils ne sont pas entièrement étanches, ils doivent être remplacés.

Nettoyage de la vitre
Le bois humide peut occasionner des tâches de suie sur la vitre. Elles peuvent facilement être enlevées à  l'aide d'un chiffon humide que vous tremperez légèrement dans les cendres froides du poêle.

Chambre de combustion
Les plaques jaunes de la chambre de combustion s'usent naturellement et doivent être remplacées quand les fissures sont supérieures à  d'un demi centimètre. La pérennité de ces plaques dépend de la fréquence et de la puissance d'utilisation du poêle. Vous trouverez chez votre fournisseur un jeu complet de plaques que vous pourrez remplacer vous-même. Vous pouvez également acheter des plaques entières et les découper en suivant les dimensions des plaques usées (adressez-vous à  votre fournisseur pour plus d'informations). Videz le bac à  cendres avant qu'il ne se remplisse complètement. Laissez toujours une mince couche de cendre dans le bas du poêle. Elle isole la chambre de combustion et facilite l'allumage du poêle.

Nettoyage du poêle à bois
Pour le nettoyage extérieur du poêle, le plus simple est de passer l'aspirateur monté d'une petite brosse à  poils doux ou de dépoussiérer avec un chiffon doux et sec. N'utilisez ni d'alcool, ni autres solvants qui risqueraient d'endommager la peinture et ne jamais nettoyer votre poêle à bois en utilisant de l’eau.

Réparations de surface
Il est facile de couvrir les égratignures ou l'usure du poêle en utilisant la peinture originale Senotherm® en bombe aérosol disponible en noir ou en gris chez votre revendeur. La stéatite sur les poêles à  bois peut être entretenue avec de l'eau sulfonée et une brosse dure.

Notez que l'entretien du poêle doit être entrepris seulement sur appareil entièrement froid.

Réparations de surface